4 – Identifier les spécimens

Chaque code-barres est comparé à une base de donnée de référence, qui permet le plus souvent de l'attribuer à une espèce. Lorsque cette recherche n'est pas concluante, l'intervention d'un spécialiste de l'identification morphologique est nécessaire.